Comment éviter les conflits de couple qui polluent notre relation ? Où l’on passe la majeure partie de son temps à se crier dessus et à ne plus s’adresser la parole. Au point, où l’on arrive même à ne plus se rappeler de la source de la querelle. Même s’il est bon de se disputer de temps en temps, éviter les conflits de couple en adoptant de différentes attitudes, sera toujours plus bénéfique pour l’équilibre de votre relation. Apprendre à désamorcer les prises de bec. S’entendre et s’écouter au lieu de s’enterrer dans une spirale de cris est la prémisse pour éviter les chicanes de couple. Avec la mise en place de certains réflexes et en adoptant des comportements nouveaux, va redonner un second souffle à votre couple.

1) La communication pour éviter la montée du conflit

La communication est la technique première pour éviter les conflits de couple, les malentendus, les incompréhensions et les quiproquos. Si chacun discute et ose exprimer son ressenti respectif, les frustrations quant à elles s’envoleront plus facilement. Il est important d’apprendre à se maîtriser et surtout de garder son sang-froid. Une communication réussie c’est le partage d’opinions variées sans que cela ne parte dans les décibels au moindre désaccord.

Essayez quand vous sentez que la colère monte de prendre à part votre partenaire et de lui en parler directement. Ainsi, au lieu que celle-ci vous ronge et qu’elle explose sans que vous ne puissiez en contrôler la portée, vous pourrez en faire part à l’autre plus posément. Prenez le temps de lui exprimer ce que vous pensez. Posez-vous au calme et évitez impérativement les intonations colériques car il n’y a pas pire que de se sentir attaqué de but en blanc par son partenaire. En s’adressant de manière plus douce et non en le fustigeant à tout va, sera plus propice à l’écoute et à l’échange.

Communiquer est un art certes, mais est peut être réalisable par n’importe qui. Il faut débuter cette initiative pour réussir à retirer ses filtres et ses gênes inutiles qui vont vous frustrer de plus en plus. N’ayez aucun tabou dans votre couple, afin justement de trouver l’équilibre adéquat pour vous entendre sur l’ensemble des thématiques de votre quotidien.

2) L’écoute pour mieux se comprendre

Les conflits de couple apparaissent souvent car on ne se comprend plus. Et pourquoi en arrivons-nous à ce fait ? Car à force de s’enliser dans la confrontation, les cris et les larmes, l’écoute quant à elle, s’est dissipée. On préfère se concentrer sur l’écho de notre voix, que de prêter attention à ces énièmes remontrances. Et malheureusement en continuant de pratiquer ces méthodes, on persiste dans l’aggravation des disputes de couple. Les deux membres de cette relation passent plus leur temps à vouloir écraser l’autre pour obtenir gain de cause, que de prendre le temps de s’écouter.

Il y a une différence entre entendre et assimiler réellement les informations qu’on nous balance en pleine figure. Il est souvent difficile de bien recevoir les réflexions de l’autre sans se sentir jugé injustement. Mais si au lieu de bondir directement, on laissait l’autre finir sa phrase, pour ensuite lui demander davantage d’informations afin de mieux saisir le fin fond de ses pensées. Ainsi, on pourrait réaliser la synthèse de ses reproches et analyser si celles-ci sont recevables ou pas.

En apprenant à s’écouter, on peut plus facilement se positionner sur les axes à améliorer pour rendre heureux son partenaire. Ce n’est pas parce que on vous envoie un pique que cela signifie qu’il vous déteste ou que lui-même se croit parfait. Prenez davantage de recul quand l’autre s’adresse à vous, écoutez-le et ensuite intervenez dans le calme.

3) Taire de temps à autre sa fierté 

La fierté est l’ennemie jurée des couples. Notre ego est capable d’effectuer de multitudes d’actions pour ne pas qu’on puisse nous prendre pour une personne faible. Alors se murer dans le silence et l’évitement du conflit seraient plus courageux qu’une personne qui affronte les situations conflictuelles ? Bien entendu que non. Etre amené à revenir vers l’autre pour apaiser les tensions est plutôt considéré être une attitude mâture et brave. S’isoler et attendre que l’autre revienne est plus que dangereux. Cela fonctionnera dans les premiers temps, mais l’autre se lassera et développera lui aussi une fierté égalable à la vôtre.

Etre dans l’excès avec sa fierté ne vous rendra pas service sur le long terme. Parfois, il faut essayer de prendre sur soi et savoir modérer ce défaut. Quand vous avez totalement raison, vous pouvez opter pour le renfermement sur vous-même mais quand c’est vous qui fautez, pourquoi ce serait encore et toujours à votre partenaire de faire le premier pas ? Mettez-vous à sa place, est-ce que vous réussiriez lors de chaque dispute, à revenir vers votre moitié ? Non, vous en seriez incapable alors pourquoi infliger cela à l’autre ? Apprenez à réaliser ce pas, qui rendra votre partenaire reconnaissant à votre égard, soit plus à votre écoute et dans l’action positive.

4) La conciliation

La conciliation est la mise en place d’un système basé sur les compromis et les arrangements. Les deux acteurs du couple prennent le temps de discuter et d’exprimer leurs attentes respectives pour se sentir bien dans leur relation. Ils n’ont pas de réserve à réaliser des compromis pour développer une meilleure entente entre eux et ainsi à ne pas s’étouffer sous le poids de la vie en commun. Plus on tente de trouver des ajustements, des actions intermédiaires pour satisfaire son partenaire, plus la relation deviendra de plus en plus apaisée et sereine.

Un couple nécessite un entretien journalier, un intérêt perpétuel pour être le plus souvent connectés l’un à l’autre. Il faut toujours essayer de trouver des solutions qui ne desservent pas un membre du couple. Par conséquent, l’étape de la conciliation est essentielle pour avancer main dans la main et non pas avec cris et colère.

Par exemple, un homme souhaite passer plus de temps avec ses amis. Cela agace madame, qui a l’impression de passer au second plan. Au lieu de s’engueuler, ils vont en parler calmement. Ainsi, le compromis sera le suivant : l’homme se réservera une soirée par semaine pour voir ses potes et une autre rien qu’en amoureux. Cet arrangement apaisera les tensions et chacun gagnera au change.

Réalisez des compromis c’est éviter de se sentir léser dans sa relation.

5) Reproches et Diplomatie

Que l’on soit un homme ou une femme, exprimer ce qui nous dérange est toujours plus simple que de glorifier l’autre de compliments. Même si l’honnêteté à travers le couple est capitale, la manière de s’y prendre l’est pareillement. On peut se permettre de faire telle ou telle remarque négative. Mais attention de ne pas être dans l’agressivité ou adopter un air réprobateur. Imaginez-vous que votre partenaire, vous reproche votre manque d’implication dans la gestion des tâches ménagères. Il vous incrimine à toutes les sauces et dans ce discours, il n’y a que l’expression du « tu » et du « toi tu es comme ci, tu es comme ça » Même si cet amas de remontrances est presque vrai, l’interactivité est totalement à l’inverse de ce qu’il faut faire.

Pour faire simple : à proscrire catégoriquement !

Honnêtement, s’adresser de cette façon à l’autre ne fera que le rendre hermétique à vos propos. Il se sentira jugé, persécuté et n’aura qu »une envie, vous fuir pour ne plus vous écouter. A l’inverse, si vous optiez plutôt pour un ton neutre et diplomate, cela aiderait davantage à vous faire comprendre sans mélodrames derrière.

Par exemple, ‘tu sais chéri, je suis assez fatiguée en ce moment. Je me doute que pour toi cela est pareil mais j’aimerais bien que tu me files un petit coup de main pour l’entretien de la maison. On pourrait le faire ensemble et ensuite avoir le temps de se retrouver pour quelques heures tous les deux. Je me sentirais vraiment soulagée…’ Aucune attaque est apparue dans cette demande. L’emploi du ‘je » est prédominant et on encourage l’autre à dire oui au vu de la récompense après l’effort. Là vous vous ferez entendre et mieux encore l’action suivra.

6) Confiance en l’autre

Qu’est ce que la confiance en l’autre évite certains conflits dans le couple. Lorsque l’on peut vaquer à ses sorties habituelles sans que l’autre ne se fasse un ramassé de films digne de ceux à la Hitchcock. Quand on peut profiter pleinement de sa vie sans avoir un réquisitoire derrière, n’est-il pas plus plaisant ?

C’est sûr que de posséder une totale confiance en l’autre est assez difficile mais essayer un minimum, évitera l’accumulation des prises de tête futiles. Faire confiance en l’autre c’est quelque part, s’épargner des pensées négatives et des tourbillons de questionnements qui vous donneront une image négative de votre partenaire. Par conséquent, si vous vous forcez à ne rien laisser paraître, tôt ou tard cela sera plus fort que vous et le tout ressortira à vos dépends.

Apprendre à faire confiance en l’autre, c’est d’abord avoir confiance en soi. Logique et simple à dire mais pas toujours faisable quand cela est profondément ancré en soi. Mais il faut assimilez que si votre partenaire vous a choisi, c’est qu’il vous apprécie pour ce que vous êtes. Plus vous passerez votre temps à être jaloux et possessif, plus vous allez l’étouffer et accroître vos conflits. Faire confiance en l’autre, c’est lui laisser l’opportunité d’agir à sa guise tout en instaurant des limites.

7) La compréhension

On aime se faire comprendre par son partenaire. Et pour cela on serait même capable de rédiger la plaidoirie du siècle. Mais pensez-vous que cela ne marche qu’à sens unique ? Et bien non malheureusement. On apprécie la compréhension de l’autre sans devoir remuer ciel et terre pour se faire comprendre. Ce n’est pas toujours aisé d’avoir le recul nécessaire avant de s’emporter. Mais en apprenant petit à petit à se mettre dans la peau de l’autre, permettra de lui donner raison sur certains de ces points de vue. Essayez de visualiser quels seraient vos réactions, si vous seriez confronté à la même situation que votre partenaire.

Le tout n’est pas seulement de se mettre à sa place mais aussi d’adopter son mode de réflexions. Cela est assez difficile les premières fois, mais réaliser cette action, limitera vos élans de colère lors de vos confrontations. Votre copine souhaite sortir en soirée avec ses amies. Vous êtes un homme possessif, vous ne voyez que votre propre configuration. Mais si durant une seconde, vous vous mettiez à la place de votre moitié.

Est-ce que vous pourriez assimiler, qu’elle aussi à cette nécessité de partager du temps avec ses proches ? Comme vous, finalement. Généralement, les hommes et les femmes ne possèdent pas des besoins aux antipodes l’un de l’autre. Donc en effectuant l’effort de se mettre dans la peau de votre partenaire, calmera vos échanges et facilitera les compromis entre vous.

8) L’indépendance

La liberté d’être en couple tout en continuant en parallèle, ses activités personnelles, est l’une des clés de l’épanouissement sentimental. Etre à longueur de temps, l’un sur l’autre va créer une oppression commune qui explosera tôt ou tard. On a plus le temps d’être seul avec soi-même, plus le temps de pratiquer d’autres hobbies. A force, on a cette impression de passer à côté de sa vie. L’indépendance modérée dans un couple, améliorera la qualité de vos moments partagés.

Vous n’aurez pas envie de passer votre temps ensemble, à vous quereller. Mais plutôt à l’optimiser pour qu’il soit davantage agréable. Quand on est collé l’un à l’autre constamment, l’ennui et la lassitude peuvent apparaître. Donc pour le combattre, on cherche la faille, le moyen de se disputer. Ainsi, les conflits de couple augmentent. Non pas parce qu’ils sont irrémédiables, mais plutôt parce qu’ils pimentent le quotidien.

Prendre du temps chacun séparément, peut vous aider à vouloir vous retrouver au plus vite. Vos instants complices seront plus intenses et les disputes dissipées. Il faut avoir du temps pour soi et du temps en couple. Etre h24 ensemble engendrera un manque de conversation, une routine bien trop saisissante et donc une lassitude de sentiments faussée. A contrario, vous aurez plus de choses à vous raconter. Et ainsi, le plaisir de passer du temps rien que tous les deux.

9) Briser la routine

L’enfer numéro des couples : la routine. Les jours qui défilent se ressemblent et la séduction dans l’histoire ? Disparue… Alors comment la faire perdurer dans le temps, si on est constamment entouré de ce même décor, de ce même environnement. Ainsi, on a cette tendance de penser qu’on plait moins à l’autre. On s’imagine que nos charmes d’autrefois ne sont plus aussi appréciés par notre partenaire. Alors, croyant qu’il devient insensible à notre personne, on se renferme à cette idée.

On se compare aux autres et on se persuade, qu’ils sont bien plus attrayants que nous. Et puis vient le moment des doutes, dû aux habitudes qui bouffent notre quotidien. Briser la routine va booster votre désir l’un pour l’autre. Partager de nouveaux moments va consolider votre amour et cette envie de vous plaire perpétuellement. Vous allez vous sentir davantage rassuré et surtout vous vous retrouvez l’un et l’autre.

Les conflits de couple ? Aux oubliettes du moins leur intensité. Vu que vous passerez de bons moments, pourquoi vous embêteriez-vous avec des disputes qui vendraient perturber votre bonne entente. Alors, créez-vous des instants de retrouvailles, des sorties inédites. Évitez de vous enfermer dans cette routine qui est l’une des causes de l’apparition des conflits de couple.