Infidélité…l’appréhension de tous ! On a beau aimer, être bien dans son couple, rien n’y fait tôt ou tard, les doutes nous assaillent ! On se convainc que tout cela n’est dû qu’à notre imagination légendaire, que dans les faits rien ne prouve que notre partenaire nous soit infidèle mais notre esprit, lui, reste cloisonné à cette idée !
A tort ou à raison, ça nul ne le sait ! Mais lorsque nous ressentons des craintes, il est bien difficile de passer à autre chose. Ça nous ronge de l’intérieur ! On tente par tous les moyens de se raisonner, on s’interdit même de devenir paranoïaque mais à quoi bon ? Cela ne fera que retarder l’échéance après tout !

Cependant, une distinction est à effectuer entre la jalousie innée, celle qui se base sur aucun élément viable pour se manifester, et celle où en fonction de certains comportements révélateurs nous amène à en déduire qu’il y a anguille sous roche ! La jalousie sans état de cause est à proscrire si vous souhaitez ne pas étouffer votre conjoint ! Chercher inlassablement des preuves d’infidélités quand aucun contexte ne s’y apprête est plutôt synonyme d’entailles pour votre confiance en l’autre que de symbiose dans le futur…

1/ Le téléphone

Élément numéro un, le téléphone est le premier signal d’alarme d’une infidélité. Si votre partenaire passe sont temps à vous cacher son mobile, à l’emporter partout avec lui alors que ce ne sont pas dans ses habitudes, méfiez-vous ! Pas la peine de commencer à dramatiser ou vous monter tout un scénario, mais juste un léger sens de l’observation suffira. Évitez de fouiller dans son téléphone même si la tentation reste énorme, j’en conviens ! Mais se faire remarquer ne fera que le renforcer dans son extrême vigilance qui ne vous aiguillera nullement s’il vous est fidèle ou non !

 Distinguez si un code est nécessaire pour pénétrer dans son téléphone. Si cela est le cas et non dans ses pratiques, là il est temps de vous poser certaines questions ! Cependant, ne lui faites pas part dans l’immédiat car comme vous le savez il niera toutes infidélités et en parallèle surveillera davantage ses faits et gestes pour vous réussir à vous occulter cette sombre idée.

Même s’il y a une légère suspicion, rien ne prouve encore une fois que cela relève d’une relation extraconjugale donc ne vous mettez pas dans l’embarras, devenez juste un enquêteur aguerri !

Repérez son mot de passe pour accéder à son téléphone et dès que votre conjoint aura le dos tourné, filez en immersion pour commencer votre enquête ! Les messages et les appels sont à privilégier, n’oubliez pas que vous ne possédez pas un délai indéfini donc la rapidité s’impose…

En règle générale je déconseille aux hommes et aux femmes de fouiner dans les affaires de leur partenaire. Il ne faut pas que cela devienne une habitude, cela est à réaliser dans le cas de doutes aigus et non comme ça pour se rassurer sans raison valable !

2/ Les réseaux sociaux

Quoi de mieux que les réseaux sociaux pour vérifier si le comportement de notre cher et tendre est correct ? Pour ceux et celles qui ont la chance d’être ami sur Facebook avec leur moitié, vous pouvez en quelques clics, vous rassurer ou non sur les bonnes attentions de votre conjoint ! Faites un tour d’horizon de ses contacts, analysez ses nouvelles relations et surtout les personnes qui « like » ses photos et en retour celles qui l’aiment !

En règle générale, si vous remarquez qu’une certaine fille n’arrête pas de suivre votre copain, ce n’est pas juste pour lui sembler sympathique, oh ça non, ce serait plutôt pour le séduire progressivement ! Pareil, pour vous les hommes, si vous constatez qu’un garçon est toujours aux aguets avec votre petite-amie dès qu’elle poste une photo, méfiez-vous ! Peut être que votre copine n’y ait pour rien et cela est sans doute le cas, mais gardez un œil discret dans le cas où ils commenceraient à échanger tous les deux.

Ce n’est pas parce que vous voyiez des interactivités qui ne vous conviennent guère, qu’il faut de suite vous emballer. Mieux vaut être sûr que l’autre a fauté avec des preuves indéniables, que de lui faire part d’une éventualité qui risque plutôt de vous porter défaut !

3/ Moins de disponibilités

C’est un signe certes, mais ce n’est pas celui qui est le plus significatif d’une éventuelle infidélité. Si votre partenaire vous esquive, ne vous donne plus de rendez-vous et que vous devez toujours courir derrière lui, posez-vous les bonnes questions ! Une relation sentimentale, c’est au départ une envie mutuelle de se voir un maximum de temps et ça qu’importe le nombre de mois ou d’années c’est un fait qui ne doit jamais devenir son opposé.

S’il vous sort constamment qu’il a beaucoup de travail, qu’il annule toutes vos sorties sans raison ou en évoquant toujours la même, qu’une seule chose à faire : communiquer !

Comme je vous l’ai dit en amont, ce n’est pas parce qu’il a moins de temps à vous consacrer que forcément il vous trompe c’est un fait ! Mais si cela devient trop long sur la longueur, il est peut être temps de lui en faire prendre conscience par une bonne discussion !

4/ Une démonstration de gentillesses exacerbées

Aimer faire plaisir à l’autre est tout bonnement l’essence même de l’amour ! Se couvrir de cadeaux, se complimenter et vivre des instants romantiques sont pour la majorité des couples, le quotidien, du moins en parcimonie ! Mais si votre moitié n’a pas l’habitude d’être le gentleman de ses dames, pourquoi d’un coup cette configuration se modifierait ?

Etre gentil c’est tout à son honneur mais dans la juste mesure de sa personnalité, vous me comprenez ?

Prenons l’exemple d’un Bad Boy qui n’a jamais offert ne serait-ce qu’un bouquet de fleur à sa femme, il ne l’invite nullement au restaurant et son dernier compliment date de la préhistoire. D’un coup, monsieur se confond en excès de politesse, parle de projets d’avenir avec et mieux encore lui couvre de bijoux ! Que lui arrive t-il ? Lui avait-elle demandé du changement ? Non, alors pourquoi passerait-il du coq à l’âne ?

Ne jouez pas l’inquisitrice mais restez dans l’observation en optant pour les astuces une et deux, histoire d’être sûre que ce n’est pas un baratineur digne de ce nom !

5/ Crise d’énervement ou évitement du sujet

Vos doutes étant trop forts, vous vous êtes résolu à lui en faire part ! Bonne ou mauvaise décision, ce qui est fait est fait mais sa réaction dépasse l’entendement !

Il s’éprend d’une colère noire, vous supplie de renoncer à cette idée et ne vous rassure aucunement. Il élude le sujet comme jamais il ne l’a fait et insiste sur le fait que vous êtes totalement à côté de la plaque ! A-t-il raison ? Seulement dans le cas où c’est la énième crise que vous lui faites en un laps de temps infime et qu’il est sur le point de s’en asphyxier !

Dans le contexte, où c’est l’une des premières fois que vous aborder ce sujet, en règle générale, l’homme ou la femme aura tendance à vouloir vous rassurer et comprendre le pourquoi de cette suspicion ! Certes, il emploiera sa manière soit en vous taquinant soit en étant ferme mais jamais, il ne vous laissera interpréter cela sans prendre le temps d’en discuter avec vous !

S’il vous passe trop de pommade, pareillement la méfiance doit être de mise car les deux extrêmes ne présagent rien de bon, croyez-moi !

6/ Modifications physique

Votre partenaire est le genre de personne à n’attacher guère d’importance à son physique. Cultiver son image n’est pour lui qu’une perte de temps ! Alors pourquoi du jour au lendemain sans que vous ne lui fassiez une remarque désobligeante voudrait-il devenir le nouveau Brad Pitt ou la nouvelle Angelina ? Bizarre vous ne trouvez pas ?

Peut être que monsieur ou madame aurait une proie en tête, un besoin de plaire davantage ou même est déjà en ballottage avec une autre personne ! Dans tous les cas, une pointe de méfiance est recommandée !

Attention à ne pas confondre crise de la trentaine, de la quarantaine ou de la cinquantaine avec une quelconque infidélité. Car beaucoup d’entre nous, arrivé à un certain âge, possède le désir de tout changer, de devenir l’homme ou la femme qui sommeille en eux !

Donc à vous de bien démêler le vrai du faux !

7/ L’entourage

Une piste assez faible mais qui n’en est pas moins négligeable ! Quand une personne trompe, elle a forcément besoin d’un alibi pour la couvrir ! Sinon, tôt ou tard, elle sait qu’elle se fera épingler alors pour éviter l’irréparable, elle va choisir le proche de confiance ! Vous savez celui qui pour rien au monde, ne serait prêt à le trahir en vous avouant la vérité !

L’entourage, si vous êtes un fin observateur, peut grandement vous aider à repérer la viabilité de sa fidélité ! Quand on agit en prenant des risques de tout perdre, on est obligé d’en faire part à quelqu’un pour qu’il nous permette de nous accompagner dans ce parcours du combattant. Donc pour être infidèle, d’une il doit trouver l’excuse parfaite pour le protéger lors de ses trahisons et de deux l’épaule adéquate pour confier son mal être ou voir ses prouesses !

Cette épaule en question est tout simplement son meilleur ami, son confident ! Il ne va pas déclarer ses mauvaises actions à sa mère ni même à son père ! N’oublions pas que ce qu’il fait est purement et simplement déplacé donc quels parents pourraient-ils cautionner cela ?

A vous, la prochaine fois, que vous rencontrerez ce fameux alibi d’être subtil et observateur pour ainsi être en mesure de détecter la potentielle infidélité de votre conjoint !

Chaque indice que je vous ai cité n’est pas à proprement dit une preuve incriminant en soit. Mais simplement des pistes directionnelles, si vous possédez le moindre doute sur ses attentions ! Ce n’est pas parce que votre partenaire est distant qu’il vous trompe ! Mais s’il combine l’ensemble des indices dans sa façon d’être présentement, méfiez-vous et enquêtez !

N’incendiez pas une personne que vous soupçonnez d’infidélité si vous ne possédez aucun moyen de preuve concret, collectez-les et ensuite agissez !