Allo maman, bobo, j’ai si mal à mon cœur qui me rappelle bien trop souvent que ma solitude est devenue ma meilleure amie…

Ce sentiment me poursuit à la trace, si bien que même lorsque je suis accompagnée, je me sens encore et toujours seule. Je sais que nous sommes dans une ère où la solitude est très mal perçue et qu’il est important de ne pas montrer ses faiblesses mais je vous l’écrit haut et fort :

MA SOLITUDE ME BOUSILLE !!!

Parfois, je ne sais pas si vous ressentez la même chose que moi, mais n’avez-vous pas l’impression de vous sentir terriblement seul et incompris ? Que malgré l’existence de nombreux outils connectés pour rencontrer du monde autour de soi, ce sentiment s’intensifie de jour en jour ? Que peut être leur présence n’est qu’un simple placebo, un leurre, une entourloupe des temps modernes ?

On se dit tous reliés les uns aux autres, mais au fond n’est-ce pas plutôt le contraire qui se passe ? 

Au départ, je me donnais l’excuse d’être une vraie solitaire qui a bien trop souffert à cause des autres et qui pour se protéger, à souhaiter se replier sur elle-même… Mais bordel, quelle idiotie quand j’y repense. Car lorsque l’on fait le choix d’être seule, il faut savoir assumer les conséquences et croyez-moi c’est loin d’être de tout repos, malgré que l’on pourrait penser le contraire.

J’ai constaté que ce phénomène prenait de l’ampleur depuis la création des réseaux sociaux, car certains pensent que plus ils posséderont des milliers de followers, plus ils se sentiront mieux dans leurs baskets…

Est-ce vrai ou est-ce faux ?

J’ai bien du mal à comprendre ce phénomène car quand tu seras dans la m**** (pardonnez-moi, cette expression), sauront-ils là pour t’épauler, t’écouter ou même mieux, viendront-ils te prêter main forte ? Plutôt s’imaginer l’invasion des extra-terrestres que penser que ça pourrait se produire.

Et mieux encore, pensez-vous que l’amitié 2.0 est réellement propice à de belles amitiés sincères et surtout durables dans le temps ?

Possible, mais c’est comme jouer au loto, tu as une chance sur un million de gagner le gros lot, donc vas-y mollo si tu ne veux pas retrouver ton ciboulot six pieds sous l’eau .

Je sais que je suis pessimiste mais les coups durs ont forgé cette dureté du non-espoir, c’est triste non mais ne m’en voulez PAS, je vous souhaite que cela marche pour vous.

Pour être honnête, parfois j’aimerais devenir une icône du web, juste pour savoir l’effet que ça fait. Mais je me ravise vite car pour me rassurer, je me persuade que ce n’est pas la réalité et qu’un jour, tout s’effondrera…ou pas lol. Mais vivre sa solitude au quotidien, peut nous rendre assez acariâtre et ronchon, et ça c’est loin d’être glamour… Bouhhhh honte à moi !!

Mais zut, c’est tellement difficile de vivre dans ce monde de dallas sans alliés fidèles et loyaux à mes côtés affrontant la vie comme dans la série Friends… Vous vous en souvenez ? C’était tellement stylé que j’en rêvais quand j’étais petite mais en grandissant j’ai bien compris que c’était pas si facile d’être entouré sur la longue durée. Mais au faite quand j’y repense, ils n’avaient pas de profils Instagram, Facebook. Et leurs portables, semblables au Nokia 33-10 de l’époque, ne semblaient pas être ultra connectés et pourtant ils vivaient des grandes aventures. Je sais que ce n’était qu’une série B, mais c’était assez révélateur de l’image que je me faisais de la vie, honte encore à moi d’ailleurs :).

Mais attention, je ne suis pas non plus miss Cruella et nous ne sommes pas non plus sur le Titanic où il n’y a plus aucun espoir de s’en sortir. Il reste encore de nombreuses relations pures et véritables comme les liens familiaux et amicaux qui nous ont prouvés à quel point elles étaient vitales pour notre équilibre.

Privilégiez ses relations au virtuel car elles resteront vraies et ce, malgré que le monde parte en mille morceaux.

Pour en revenir que la solitude est vraiment un poids au quotidien et ce, malgré les quelques personnes qui m’entourent. Je ne supporte plus l’image que j’ai de moi-même et vous savez à quoi tout cela est dû ?

Aux regards des autres, aux jugements des autres et surtout au faite même de me comparer encore et toujours à ces autres !!!

Mais qu’est ce que ça peut bien me faire que mon voisin à une multitude d’amis ou que madame XX se pavane toujours sur Instragram avec des photos retouchées, de surcroît, (je sais je rage un peu pardonnez-moi lol) et qui en ne faisant pas grand chose attire 1001 likes et commentaires ? Roulement de tambours… OK dans ma vie ça ne change rien. Mais lui, mon cher cerveau, ne digère pas cette idée, car il constate bien que moi, madame tout le monde c’est tout le contraire qui arrive.

Et alors ? Après tout qu’est ce que j’en ai à faire ?

Réellement, rien mais sur le fond ça joue sur le moral, l’estime de moi-même et la confiance en moi. Je me dis toujours que les autres sont mieux que moi en tout point et que par rapport à eux je ne suis rien… Je sais que j’ai sans doute tort, mais je n’arrive pas à me retirer ça de la tête. Je suis une timide maladive, qui a peur des relations humaines et tout ce carcan des réseaux sociaux et de l’image, me poussent à me détester moi-même, soit m’isoler davantage car j’ai peur d’affronter le jugement des autres.

Si j’écris, c’est pour me vider l’esprit et surtout pour exprimer un mal être qui je pense, concerne beaucoup de personnes dans cette société virtuelle, où l’apparence règne en maître.

On passe notre temps à montrer ce qu’il y a de plus beau chez nous ou tous les bons moments que l’on vit mais la réalité dans tout ça, où se situe t-elle ? 

J’ai décidé à l’inverse de tout le monde, de vous montrer mes peines, mes lacunes et tout ce qui me pèse sur le cœur. Marre de toujours montrer le meilleur pour enterrer le pire, marre de faire semblant que tout va alors que c’est le contraire qui est en train de se produire.

Oh toi ce monde virtuel qui ne cesse de gagner en popularité, j’espère qu’un jour, nombreux se rendront compte que petit à petit tu écrases la vraie vie, les vrais rencontres et surtout tu es le pionnier du nombrilisme, de l’individualité et pire encore de la compétitivité !!!