Vous venez de tomber sous le charme d’un homme qui vous plait. Il a tout pour lui et vous aimeriez aller plus loin dans l’aventure. Sauf, que vous vous apercevez qu’il a peur de l’engagement. Malgré cet obstacle, vous n’avez aucunement envie de lâcher l’affaire et cela vous incite à tout mettre en oeuvre pour le faire changer d’avis. Vous êtes plus que préparée à réaliser cette mission mais vous ne savez plus comment vous y prendre. Par le biais de cet article, nous allons découvrir les comportements à adopter pour qu’il décide enfin de s’engager avec vous. Mais attention, il va vous falloir être patiente et décidée. Rome ne s’est pas construit en un jour et pour que cet homme ouvre son cœur, il faudra lui redonner confiance en vous.

Ce plan d’action est à réaliser en trois temps soit le rapprochement, le manque et la prise de conscience. Il faut que vous réalisez ces trois phases l’une derrière l’autre pour un maximum de résultat.

Phase 1 : le rapprochement 

Cette phase est à réaliser sur une durée de 2-3 mois pour un couple récent (- d’un mois). Pour celles qui sont déjà en couple depuis quelques temps, privilégiez une période plus courte soit 1 mois. Certes, vous allez devoir être patiente. Mais commencer à l’attaquer sur ce sujet sans même qu’il soit attaché à vous, voir amoureux, sera loin de vos espérances. Il risquera de se braquer voir même, mettre un terme à la relation par peur que ça aille trop vite. Plus vous adopterez les bons comportements, plus il se rapprochera de vous. Le but, c’est qu’il en oublie ses peurs et qu’il lâche prise. Il n’est pas non plus question que vous changiez votre personne. Restez telle que vous êtes, mais en rajoutant quelques cordes à votre arc.

Aucune pression sur l’amour

Un homme qui a peur de l’engagement, est un homme qui ne souhaite pas parler trop rapidement de mariage, d’enfants et de tout ce qui se rapporte aux grandes étapes du couple. Il lui faut du temps pour prendre ses marques et être à l’aise avec ce sujet. Quand on insiste trop sur une thématique, c’est l’effet inverse qui se produit. Et c’est ce qu’il se passera si vous agissez de cette manière. Il prendra peur et vous assimilera à une femme trop pressée donc aucunement faite pour lui.

Donc stratégiquement, vous devez lui faire croire que vous êtes sur la même longueur d’onde et attendre un certain temps avant de mettre les pieds dans le plat. Plus vous le laisserez maître de la partie, plus il se détendra face à l’engagement. Ce n’est pas en mettant la pression à un homme pour qu’il s’engage, qu’il va vous suivre aveuglement.

Ne lui faite aucune demande sur ses sentiments, ses projets de vie avec vous bref, rien qui pourrait laisser sous-entendre la moindre pression de votre part. Pour faire simple et radical, ne parlez pas d’amour. Au moins vous êtes sûre qu’il n’interprétera rien et vous limiterez les risques de faire des gaffes.

Montrez vous digne de confiance

Rassurez-le afin qu’il comprenne qu’il pourra toujours compter sur vous au quotidien. Que vous n’êtes pas cette fille qui le quittera pour un oui ou pour un non.. Vous êtes loyale et droite en amour. Même si dans votre passé vous avez pu mal agir, pas la peine de l’inquiéter avec ça. Gardez-le pour vous, ça vous évitera de vous mettre des bâtons dans les roues. Montrez que vous avez des valeurs et des principes. Vous n’êtes pas ce genre de fille qui abandonne au premier obstacle. Vous savez ce que vous voulez et c’est lui tout simplement.

Pour amener ces sujets, c’est simple lancez-les naturellement.
Par exemple :  » Hier, j’ai croisé une amie et elle m’a bien confirmée que les femmes n’étaient plus ce qu’elles étaient. Il paraît qu’une fille juste parce que son mari était absent à cause de son boulot, l’a trompé sans aucun scrupule pour ensuite le quitter quelques mois après ».

A vous de marquer votre indignation, que dans un couple on ne procède pas ainsi, que vous êtes dégoûtée de voir tout ça… Vous allez le rassurer sans en avoir l’air. Et dans le début d’une relation c’est ce qu’il y a de plus important. Il doit comprendre que vous faites partie de ces perles rares qui bravent les complications du couple, sans quitter le navire à la moindre tempête.

Soyez indépendante

Ne passez pas votre temps à le coller ou lui demander de ses nouvelles. Laissez-lui du temps rien que pour lui. Qu’il se sente libre sans aucune chaîne de votre part. Votre histoire ne doit pas envahir son quotidien du jour au lendemain, mais petit à petit. Il doit venir vers vous, prendre quelques initiatives pour vous voir. Si vous faites tout le boulot, il va s’imaginer que vous êtes une dépendante affective. Et ça, il n’y a pas pire pour un homme en règle générale, alors imaginez un homme qui a peur de s’engager ?

Un homme qui a peur de l’engagement appréhende les femmes envahissantes, celles qui ne vivent qu’à travers leur mec. A ce rythme, il peut croire que demain vous allez débarquer chez lui avec toutes vos valises. Et là on peut conclure, qu’il s’échappera le plus loin possible pour vous éviter. Donc restez mesurée. Allez vers lui comme il vient vers vous, ni plus ni moins. Tout se fera progressivement. Plus il contrôlera la situation, du moins en apparence, plus les choses se feront crescendo.

Devenez sa confidente, sa meilleure amie

Une femme cool, à l’écoute et détendue fait fondre les hommes. Alors imaginez un homme qui a peur de s’engager, l’effet que ça pourrait lui faire ? En devenant son pote en version féminine, va lui permettre de se détendre, et ainsi d’être davantage lui-même. Et quand on se sent bien avec une personne, c’est là où commence l’attachement et l’envie de ne plus se passer d’elle. Vous serez celle avec laquelle on se marre et on profite de la vie comme elle vient. Pas de prise de tête ou des disputes futiles, vous êtes une femme décontractée.

Soyez drôle, fun avec un brin de folie et ce cocktail déclenchera en lui cette envie de passer du temps avec vous. Il faut qu’il voit le couple comme sympathique, drôle et sans complication. Il faut qu’il assimile l’équation qu’à vos côtés, les heures défilent toujours dans la joie et la bonne humeur.

Vous êtes la meilleure alliée de votre mec, celles qui sera là pour le rendre heureux, un point c’est tout. Vous êtes sa coéquipière, l’épaule sur laquelle il va pouvoir se reposer. Il faut qu’il sache, qu’il peut se confier à vous et que vous serez aucunement dans le jugement mais plutôt dans l’entraide et l’accomplissement. Il doit se sentir soutenu et apprécié à sa juste valeur. N’hésitez pas à revigorer son ego, bien sûr de façon discrète pas de manière exagérée au risque de vous faire passer pour une hypocrite.

Phase 2 : Créer le manque

Prenez légèrement de la distance

Maintenant que vous vous êtes rapprochés, nul doute que ses sentiments ont évolué. Il est davantage à l’aise avec vous et en confiance. Il a pris l’habitude de vous fréquenter, de passer du temps auprès de vous. Forcément, il est à deux doigts de tomber amoureux voir cela est déjà fait. Mais malgré tout, cela reste insuffisant pour vous. Vous voulez avancer et concrétiser votre relation. Vous avez envie d’aborder ce sujet sensible une bonne fois pour toute mais malheureusement, ce n’est pas encore le moment propice. Il faut qu’il prenne conscience de votre valeur, de ses sentiments et ce besoin de vous garder auprès de lui.

Pour qu’il arrive à ce déclic et que cette conversation soit des plus agréables l’un pour l’autre, il va falloir que vous preniez légèrement de la distance. On ne parle pas de couper les ponts ou de réaliser un silence radio mais de diminuer vos prises de contacts. Envoyez moins de messages, appelez-le de manière espacée, soyez plus occupée, bref votre quotidien a repris le dessus. Il faut que cela soit très discret et que petit à petit, vous vous éloignez de lui. C »est sûr que cela va être dur, mais c’est le seul moyen pour qu’il possède l’envie de s’engager pour ne pas risquer de vous perdre.

Faites-vous désirer

Même si vous avez envie de répondre directement à ses messages et le voir dans la foulée, tenez bon et faites vous désirer. Il doit ressentir du manque, s’imaginer que vous n’êtes plus aussi emballée par lui. Sauf, que tout cela sera imagé par son esprit. C’est ce qu’il faudra, pour qu’il ait enfin cette révélation que c’est vous et pas une autre. Un homme quand il se rend compte qu’il perd une femme qu’il apprécie, ne peut s’empêcher d’y penser. Qu’il se prétende insensible ou non, il reste humain avec un cœur donc dans la capacité d’aimer, soit de vous aimer.

Ainsi, il va se rendre compte de la différence quand vous faites partie intégrante de sa vie et quand vous êtes davantage absente. S’il vous demande pourquoi vous êtes plus distante, ne lui répondez pas la vérité directement. Prétextez que vous devez réaliser vos ambitions professionnelles ou avancer dans vos activités ludiques. Il ne doit absolument pas pour l’instant, connaitre les réelles raisons de ce changement. S’il le sait trop tôt, il se débinera car la situation deviendra compliquée. N’oubliez pas la règle du « Fuis moi je te suis, suis moi je te fuis », ça marche à coup sûr. Mais je tiens à préciser que cela ne doit pas être radical mais réalisé en parcimonie. Adoptez cette stratégie durant 2-3 semaines. Pas la peine d’amplifier cette durée, elle est largement suffisante.

Phase 3 : La prise de conscience

Vous avez réalisé la prise de distance avec succès, nous avons vu ensemble l’effet que cela pouvait créer chez monsieur. Mais, il reste une dernière étape et pas des moindres, la prise de conscience de votre homme. Même s’il a réalisé l’ampleur de ses sentiments et qu’il souhaite continuer votre relation, croyez-vous que sa peur de l’engagement a disparu comme ça par enchantement ? Bien entendu, cela serait trop facile et l’amour n’est pas aussi simple que cela. Il va falloir mettre enfin les pieds dans le plat, discuter avec lui des avancées de votre couple. A la différence du début, il sera plus amené à vous écouter et moins se renfermer. Vous n’avez plus le choix ça passe ou ça casse mais vous devez être fixée pour de bon.

Crever l’abcès

Crevez l’abcès ne se fait pas de n’importe quelle manière ou entre deux portes. Il faut choisir le bon moment et éviter de donner l’impression que c’est un sommet d’état, un pourparler des plus décisifs. La conversation va sans doute le gêner. N’oublions pas que la peur de l’engagement est une appréhension et quand on a peur de quelque chose, on a du mal à en discuter sereinement. Alors, prenez le temps de bien choisir la période, le lieu et pourquoi pas, saisir une brèche qui pourrait vous tendre.

Vous vous doutez bien que la prise de distance est comme votre tremplin, et que tôt ou tard, il vous lancera une pique ou carrément vous demandera où vous en êtes tous les deux. Et c’est là, que vous allez taper un grand coup. Attention, on ne parle d’agir comme une furie ou de lui imposer un ultimatum mais explorer ce sujet avec compréhension et diplomatie. La règle des échanges houleux c’est montrer à l’autre qu’on le comprend, qu’on peut être patient mais qu’il faut qu’il vous entende en échange et qu’il réfléchisse par la suite.

Vous pouvez lui écrire si vous sentez que vous allez perdre vos moyens et je vous le recommande même. Pourquoi ? Car un mot, une lettre pourra être relu quand il le souhaitera. Il gardera une trace de votre ressenti. Vous pouvez cumuler les deux manières soit l’oral pour l’introduction et lui laisser vos écrits pour qu’il prenne du recul seul.

Exemple pour désamorcer la peur de s’engager avec vous 

« Ecoute chéri, j’ai besoin de te parler et d’apprendre à mieux comprendre notre relation. Durant des mois, je suis tombée sous ton charme, j’ai compris que je commençais à m’attacher à toi et j’en suis totalement épanouie. Sauf, que malgré notre entente, notre complicité et cette relation unique, je me perds dans la densité de tes sentiments. Je ne souhaite pas que tu changes et que tu deviennes un autre mais j’ai besoin de savoir où j’avance avec toi. Tu sais très bien, que je ne parle pas de mariage ou d’enfants mais pour que je puisses continuer de m’épanouir, il faut que je sache ce que je représente pour toi.

Je vois dans tes yeux, cette étincelle lorsque tu me regardes et je sens ton cœur qui s’ouvre à moi. Je ne demande rien d’autre juste que tu te libères davantage. J’aimerai t’aider à comprendre ce qui te bloque, comme tu le sais, je ne t’abandonnerai pas comme ça mais il faut que tu m’aides. Il faut que tu tendes la main pour que je parvienne à te sortir de cette carapace dans laquelle tu t’es réfugié. Sinon sans cela, comment veux-tu que je fasse pour accepter cette distance dans notre relation.

Je sais que pour l’instant, tu risques de mal le prendre et que tu n’es pas prêt pour t’ouvrir encore à moi. C’est pour cela que je vais te laisser le temps de réfléchir et si tu souhaites me parler, n’hésite pas. Sache que je tiens à toi comme personne et je peux être patiente certes, mais pas indéfiniment malheureusement. »

Prendre du recul 

Etape essentielle et primordiale, laissez-lui le temps de réfléchir en étant silencieuse durant la première semaine. C’est à lui de revenir vers vous, pas l’inverse. C’est sûr que sur le coup, peut être qu’il vous enverra balader mais ne l’écoutez pas. Sa fierté peut lui faire dire un tas de sottises mais quand votre absence se fera ressentir, son cœur sera son seul porte parole. Si au bout d’une semaine, vous constatez qu’il y a zéro contact, il faudra commencer à vous poser des réelles questions.

Est ce que ça vaut le coup après tout ce que vous avez réalisé, de persister avec cet homme si malgré tout, il ne souhaite toujours pas s’engager avec vous ? Est ce que vous ne préférez pas reprendre votre vie en main avant qu’il ne soit trop tard ? Certains hommes peuvent changer certes, mais d’autres ont une peur bleue de l’engagement et malgré l’amour qui peuvent porter à une femme, ils préfèrent lui laisser sa liberté au lieu de la faire souffrir.

Peut être que cela est son cas mais à quoi bon vous faire du mal à tort ? Vous pouvez retenter au bout de deux semaines, une dernière prise de contact. Mais dites-vous bien que ce sera l’ultime au risque de trop le coller et qu’il vous rembarre par la même occasion. S’il vous aime vraiment, il voudra vous revoir et discuter de tout ça pour trouver une issue à deux. Là vous serez gagnante mais si le silence radio persiste de son côté, essayez de passer à autre chose. Même si cela est dur, c’est la seule option qui vous reste pour ne pas souffrir sur le long terme. Et qui sait, peut être que dans les mois qui suivent, il reviendra vers vous…

Aimer c’est quelque part garder l’espoir que tout peut changer tôt ou tard…

La peur de s’engager pour un homme n’est pas à prendre à la légère. Les raisons peuvent être multiples et conséquentes. Si vous voulez réussir à le faire changer, essayez de comprendre la source du problème. Cela peut être très intuitif de connaitre le pourquoi du comment pour l’aider lors de sa prise de conscience. S’il identifie le noyau de sa peur, il sera plus facile pour lui de s’en débarrasser progressivement. Dans tous les cas, il vous faudra de la patience et de la pédagogie pour arriver à vos fins.