Ça y est votre partenaire vous propose enfin une première rencontre avec ses beaux-parents et vous êtes plus qu’enchanté. Mais vous comprenez également que c’est le moment où le terme ‘vouloir faire bonne impression » prend tout son sens. Comment plaire à belle-maman ? Quels sont les comportements à adopter pour que ses parents lui donnent le feu vert pour cette relation. Même si cela reste le rendez-vous le plus stressant de l’année, s’y préparer, c’est mettre toutes les chances de son côté pour gagner des points auprès de notre moitié.
Enjeu décisif mais pari relevé avec tous les conseils qui vont suivre. 

1) Prêter attention à son look

Imaginez-vous en tant que parents, vous vous apprêtez de recevoir la moitié de votre enfant et qu’est ce que vous allez analyser au premier abord ? L’apparence globale de votre gendre ou de votre belle-fille. Certes, l’habit ne fait pas le moine. Mais n’oubliez pas qu’ils appartiennent à l’ancienne génération et que la modernité d’aujourd’hui n’est pas forcément au goût de tout le monde. Alors évitez surtout de prendre le risque de donner une mauvaise impression d’entré de jeu. Optez pour une tenue simple qui vous donne l’allure d’une personne lambda sans aucun artifices ou fautes de mauvais goût.

Si vous êtes une femme, interdiction au décolleté, à la jupe courte, au maquillage pot de peinture et à la coupe de cheveux extravagante. Privilégiez un style neutre comme un jean, un haut simple, une veste mais rien de trop exubérant. En ce qui concerne les hommes, soyez décontracté. Vous pouvez porter un jean, un pull et des baskets (propres). Évitez le costume tiré à quatre épingles au risque de vous faire passer pour une personne BCBG. Soyez modéré en gardant votre naturel sans en faire trop ni pas assez.

2) Ne pas venir les mains vides

Que vous soyez convié à un repas ou tout simplement à un apéritif, il serait judicieux d’apporter ne serait-ce qu’un bouquet de fleur, une bouteille d’alcool ou un dessert. Ne personnalisez pas non plus votre cadeau en offrant par exemple, le parfum préféré de belle-maman, qui vous ferait passer pour une personne légèrement lèche-botte. Cela est à éviter, si vous ne voulez pas que vos beaux-parents pensent que votre gentillesse exacerbée, dissimule une face cachée.

Optez plutôt pour un bouquet de fleurs, un dessert voir même une spécialité que vous cuisinez à la perfection. Pour résumé, vous devez venir avec quelque chose mais rien de trop personnel. N’oubliez pas que c’est seulement votre première rencontre avec vos beaux-parents, donc n’essayez pas d’en faire trop au risque justement, qu’on imagine que vous êtes le roi pour passer de la pommade.

3) Etre poli et serviable

C’est la règle numéro un, une belle fille ou un gendre impoli, c’est la conséquence ultime pour être mal perçu. Remerciez vos beaux – parents de vous avoir reçu. Précisez – leur que vous êtes ravi de les rencontrer. Débarrassez la table, demandez à l’hôte s’il à besoin de votre aide… N’hésitez pas à mettre la main à la patte en proposant un coup de main dés que vous en avez la possibilité. Ne commencez pas à manger si par exemple, il manque des personnes à table. Même si le plat n’est pas à votre goût, terminez au maximum votre assiette.

Complimentez la cuisine, l’aménagement de l’appartement. Ne faites pas un déroulé de compliments au risque, qu’on vous perçoive comme un acteur qui essaye de se faire bien voir. Plus on cherche à en faire trop, plus cela résonne faux. Donc soyez perspicace et faîtes preuve de politesse à bon escient.

4) Démontrer une stabilité professionnelle

La question fatidique : que faites-vous dans la vie ? Votre réponse est capitale et se doit d’être préparée.
Deux choses à ne pas faire : démontrer une ambition écrasante, être égocentrique ou à l’inverse donner une image de procrastination accompagnée d’un brin d’oisiveté.

Si vous êtes au chômage, ce n’est pas une honte mais montrez-vous motivé en pleine recherches assidues. Vous possédez quelques pistes et vous êtes persuadé que tôt ou tard cela portera ses fruits. Si vous savez à l’avance que votre métier ne va pas être au goût de vos beaux-parents, ne mentez pas et assumez. S’il advienne qu’il vous juge à travers votre métier alors que vous êtes indépendant professionnellement parlant, ne vous emballez pas. Gardez votre sang-froid.

Même si votre job serait considéré instable ou sujet aux jugements, vous devez le défendre malgré tout. Ne vous descendez pas mais à l’inverse, ne vous emportez pas. Dites-leurs que vous vous sentez bien dans votre corps de métier, que vous avez pleins de projets professionnels, que vous êtes stable. Mais qu’en parallèle, vous puissiez comprendre les interrogations de votre belle-famille. Plus on accepte la critique tout en y parant poliment, plus généralement tôt ou tard, les gens acceptent vos choix et votre personne. Donc assumez-vous mais avec politesse et diplomatie.

5) Éviter certains sujets conflictuels

Attention, c’est le piège dans lequel il ne faut pas tomber. Quand on fréquente son mec ou sa copine depuis un certain temps, on peut connaître les sujets qui fâchent dans le contexte familial. Donc qu’une chose à retenir, les oublier l’espace de cette première rencontre avec vos beaux-parents. Même s’ils arrivent à en parler d’eux-mêmes, écoutez-les mais n’intervenez pas. Vous ne devez pas porter de jugements ou émettre votre avis. Laissez-les en débattre ensemble et faites-vous discret.

Évitez également les conversations sur la politique, la religion ou tout ce qui peut vous sembler être des sujets controversés. On ne connaît jamais les opinions des autres tant qu’on ne tombe pas sur ces types de discussion. Si malgré tout, on vous demande votre avis, tâchez de rester neutre sans trop en dire. Mais à contrario, ne soyez pas sans aucune opinion. Ils pourraient vous percevoir comme une personne désintéressée de tout. Écoutez et analysez. Faites un mélange entre votre réelle opinion et la leur. Ainsi, vous vous mouillez le strict minimum tout en restant sincère à leur égard.

6) Intervenez dans les discutions modérément

Il n’y pas pire qu’un nouveau membre de la famille qu’on connaît à peine, qui intervient à tout bout de champs. Qu’est ce que cela peut être agaçant et offensant. Interagir de temps à autre, c’est très bien. Mais en faire des tonnes pour montrer que vous connaissez un certain nombre de choses, vous donnera des airs d’une personne qui à tout vu, tout vécu. Vous allez saouler votre belle famille et leur donner matière à vous critiquer dans les coulisses. Même si vous êtes volubile, vous adorez donner votre avis, faites-le de manière alternée et pas à tous les coups.

Quand par exemple, vous constatez qu’on vous cherche du regard et que c’est un sujet ouvert, là vous pouvez y aller. Si vous sentez que le thème est tendancieux ou trop fermé, évitez de vous mettre dans l’embarras. Vos interventions se doivent d’être judicieuses et pertinentes. Mieux vaut quelqu’un qui s’exprime peu lors d’une première rencontre avec ses beaux-parents, qu’une personne qui monopolise la parole pour ne dire que des choses inintéressantes. On aura juste l’impression que vous recherchez à attirer l’attention sur vous.

7) Poser des questions judicieuses

Intéressez-vous à l’entourage de votre partenaire en leur posant des questions. Par exemple, vous pouvez demander à votre belle-mère, la recette d’un de ces plats que vous trouvez très bon. Et que par conséquent, vous aimeriez le reproduire chez vous. Cela lui fera sans doute plaisir et peut également crever les éventuels abcès.

Demandez également comment était votre partenaire quand il était jeune. Les parents apprécient narrer les souvenirs de jeunesse de leurs enfants. Pour faire simple, si vous souhaitez détendre l’atmosphère, il faudra mouiller le maillot en posant des questions à deux ou trois reprises. Vous voyez rien de spectaculaire mais cela fait son effet.

Quand on porte de l’intérêt aux autres, ils s’en sentent doublement flattés. Et de surcroît, votre image en parallèle, gagne des points. Cette méthode est à utiliser à petite dose et non pas en surdose. Sinon, vous encourez le risque qu’il vous prenne pour quelqu’un de fatiguant soit qui ne s’arrête jamais de parler.

8) Montrer votre attachement à votre partenaire

Qu’est ce que les parents aiment voir chez leur gendre ou chez leur belle-fille ? De l’amour tout simplement.

S’ils ressentent une étincelle dans vos yeux quand vous regardez votre moitié, que dés qu’on parle d’elle, vous êtes à l’écoute et vous avez des petites attentions pour elle, jackpot vos beaux-parents tomberont sous votre charme. L’amour doit doit se faire ressentir entre vous deux. Ainsi, vous offrirez la plus belle vision que des parents puissent attendre soit le bonheur de leur enfant. Eux tout ce qui qu’ils recherchent c’est une femme ou un homme qui saura s’occuper de leur chérubin et qui saura le tirer vers le haut. S’ils vous sentent amoureux pourquoi voudraient-ils détruire cette belle idylle.

Alors démontrez-leur que vous vous connaissez bien, que vous êtes tous les deux complices. On ne vous demande pas d’être le couple guimauve, mais un juste minimum sera plaisant pour eux. Bien entendu, ne vous embrassez pas à pleine bouche mais vous pouvez vous tenir la main par exemple. Autre astuce, complimentez une ou deux fois votre partenaire en démontrant que grâce à lui ou à elle, vous voyez la vie avec beaucoup plus de clarté.

9) Etre avenant, discret et souriant

Imaginez une personne souriante, chaleureuse et non renfermée, cela attirera automatiquement les avis positifs sur elle et non un lâché de jugements hâtifs. Plus vous serez avenant et à l’écoute, tout en vous montrant un minimum à l’aise, plus vous donnerez instinctivement l’envie de vous connaître davantage. Un gendre ou une belle fille agréable est déjà un bon début pour créer une relation cordiale avec votre belle-famille.

Quand vous sentez que la conversation se doit d’être drôle même si pour vous cela est loin d’être le cas, esquissez un léger sourire. N’en faites pas trop, on ne vous demande pas non plus de rire à chaud de larmes mais de pas non plus tirer la tronche. Même si un moment donné, vous perdez vos moyens ou que vous sentez que vos dires n’ont aucun sens, riez-en. Il faut que vous soyez simple, naturel et surtout que votre visage soit ouvert, souriant. 

10) Ne pas être réfractaire à l’engagement

Projet d’avenir ? Bien entendu, vous n’attendez que ça pour concrétiser votre amour. Vous souhaitez avancer main dans la main et fonder votre propre famille. Vous êtes une personne qui sait ce qu’elle veut, qui est entière en amour. L’engagement ça ne vous fait pas peur. Au contraire, c’est la suite logique d’un couple qui s’aime.

Vous êtes une femme ou un homme de confiance. Mais attention, n’en dites pas trop non plus. Il est bien beau de plaire à sa belle famille, mais si vous parlez de mariage au bout de 2 mois de relation, votre partenaire va commencer à s’inquiéter. Démontrez donc, que c’est ce que vous souhaitez pour votre futur en commun mais que tout se réalisera avec du temps. Surtout si vous êtes réfractaires à l’engagement, ne l’exprimez pas. Vos beaux parents risqueraient de discréditer votre histoire et d’effectuer un retour négatif sur votre personne.