Qu’est ce que l’amour, ce sentiment si différent des uns des autres. Sommes tous égaux face à ce ressenti ? Avons-nous tous la même manière d’aimer ? Peut-on ne jamais être déçu par amour ? Nombreuses sont les questions sans réponse car personne ne possède réellement la vérité absolue. Nous avons tous notre propre définition, nos propres vécus qui influent sur notre opinion de l’amour. Certains le voient comme idyllique quand d’autres subsistent face au poids des regrets. La majorité d’entre nous recherche leur âme sœur, cette personne qui nous ressemble, qui possède les mêmes valeurs communes que nous. Ce double existe-t-il vraiment ou est-il plutôt une légende bien ancrée dans notre subconscient pour nous persuader qu’on peut être heureux à notre tour ?

Par le biais de cet article, je souhaite comprendre ce que signifie l’amour dans toute sa splendeur. Je ne prétends pas détenir la vérité ni même m’en rapprocher. Mais rien que pour une fois, être honnête sur ce sujet. Ni en l’idéalisant ni même en le noircissant, simplement en dessinant ses contours sans aucun filtre…

La perception de l’amour sans écorchure

Quand on se confronte à l’amour pour la première fois, qu’une chose à dire : c’est la Boite de Pandore. On se sent confus, perdus et on se demande même ce qui nous arrive. On n’a jamais été aussi chamboulé mais on aime ressentir ça. Se sentir exister aux yeux de quelqu’un il n’y a pas meilleur comme sensation, le temps n’est qu’une simple notion et tant pi, si tout le reste n’existe plus. On se consacre à ce nouveau sentiment pensant qu’il sera à l’infini sans encombre possible ! Et c’est là où le fameux Cupidon rentre dans l’arène et vous fait tomber amoureux… Etant novice dans la matière, on ne s’imagine pas le mal qui peut en découler. On apprend juste à sourire à la vie et on remercie le destin de nous donner ce tourbillon de joies imprévues.

Le premier amour, c’est comme la découverte d’un monde inconnu. On s’immerge, on apprend et on ne s’est jamais senti aussi bien. On s’attache à l’autre, on ressent plus qu’une simple attirance et on avance sans se poser aucune question. L’attractivité de la nouveauté, nous fait croire à des lendemains ensoleillés, que rien ne pourra briser cet amour naissant…

Les premières désillusions

L’amour, on le considérait comme le moteur de notre existence. Rien ne pouvait ternir cette belle image qu’on possédait. Des rêves pleins la tête, on ne pouvait concevoir que tôt ou tard la fin pouvait faire taire toutes nos espérances ! Et c’est là que commence les inégalités sentimentales… Certains vivront leur premier amour comme le dernier quand d’autres n’auront eu que le temps de l’expérimenter ! Sommes-nous égaux face à l’amour ? Impossible car cela ne dépend pas que de nous et de l’autre mais d’un tas d’autres facteurs incontrôlables…

Une première rupture, c’est comme la disparition de toutes ces croyances où l’amour était plus qu’éternel ! On souffre, on a mal et on se demande si on sera de nouveau capable de redonner son cœur à quelqu’un d’autre… On regrette de s’être laissé endormir par nos interprétations idéalisées de l’amour, mais il est déjà trop tard pour faire machine arrière. Alors, certains vont se permettre d’y croire à nouveau quand d’autres encore une fois, vont se résigner à ne plus vouloir aimer avec un grand A.

Se protéger pour ne plus souffrir à nouveau

Finis le temps où l’amour régnait en maître, où notre cœur influait sur notre perception. Terminé toutes ces fois où les promesses de l’autre nous enivraient. Maintenant que l’on connait les risques de l’amour, on s’y prépare sciemment ou inconsciemment mais rien ne sera plus comme avant. Quand on tombe amoureux pour la première fois, nous sommes comme emportés par ses sentiments de plénitude mais quand la fin sonne, il est impossible de s’en remettre du jour au lendemain. Toute notre vie, on se souviendra de cette séparation. Comme toujours, certains arriveront à avancer sans écorchure mais d’autres malheureusement, garderont en tête cet échec et ne voudront plus le revivre une seconde fois !

Les plus combattants retenteront l’aventure en se persuadant qu’ils trouveront quelqu’un de bien. Ils se muniront de leur expérience pour éviter de revivre une histoire sans envergure. Pour cela, la route de l’amour se révélera tôt ou tard positif, car malgré tout l’amour rend plus qu’heureux quand on trouve la personne qu’il nous faut. Mais les plus réfractaires dans tout ça ? Et bien la majorité se résigneront à ne plus s’attacher, éviteront d’aimer à nouveau et quelles sont les conséquences ? Beaucoup d’hommes et de femmes vont être davantage déçus par l’amour ! Ceux qui ont barricadé leur cœur auront de grandes difficultés à retomber amoureux.

Par conséquent, ceux qui les côtoieront auront dû mal à briser cette carapace. Ils seront en attente que l’amour à sens unique se transforme en amour réciproque. Mais tôt ou tard, si la patience n’a pas payé et bien ils deviendront à leur tour des cœurs brisés par l’amour… Et ce, ainsi de suite !

L’obsession de trouver l’amour

Le temps est passé et cette rupture est loin derrière nous. Malgré la claque que l’on s’est prise en pleine figure, l’envie de retrouver quelqu’un devient omniprésente ! C’est la spirale logique d’un certain nombre d’individus car nous sommes tous à la recherche de notre âme sœur… Alors, on s’équipe de notre armure d’acier, on se répète inlassablement que nous aussi, notre heure va sonner et on fonce vers les sillons de l’amour ! On sait ce qu’on veut et ce qu’on ne veut plus. Les erreurs de la veille ne reproduiront plus.
L’amour ? Bien sûr, qu’on en maîtrise tous ces aspects… C’est ce qu’on se force à croire pour ne pas rester seul… C’est le seul domaine d’ailleurs, où personne ne connait sa direction avant de l’avoir empruntée !

A force de chercher, on finit toujours par trouver. L’amour frappe souvent là où on ne s’y attend pas. De nouveau bercé par ses chants, il nous entoure de ses bras. On réalise qu’on arrive de nouveau à aimer, qu’on aspire à se projeter dans un futur avec cet homme ou cette femme. Oui, l’espoir est revenu et c’est ce qui nous donne foi en l’amour. Sans lui, nous aurions abandonné la partie car souffrir gratuitement n’est pas dans les gênes de l’Homme…

L’amour se renouvelle t-il ?

On peut aimer plusieurs fois dans le cours de sa vie, c’est un fait ! Mais nous ne ressentiront jamais le même amour. Nous avons eu notre premier amour, celui qui était pur et sans aucune méfiance. Et puis s’en suivent les autres histoires, celles qui nous marqueront à tour de rôle et rempliront inconsciemment nos craintes de s’abandonner à l’autre ! Certains trouveront l’amour du premier coup, quand d’autres devront essuyer des revers pour y parvenir…

Aimer à l’infini, relève plutôt d’une utopie. On peut tomber amoureux plusieurs fois, certes ! Mais à force de ratures, d’abandon et de nostalgie, notre perception de l’amour s’endurcit. Par conséquent, notre cœur ne s’ouvre plus aussi facilement et pour le percer au grand jour, l’autre devra redoubler ses efforts. Alors comment pourrait-on aimer inlassablement alors qu’on a été plus que déçu par l’amour ? Aimer avec un grand A n’est pas la même chose que de ressentir une attirance. L’attirance est la prémisse de l’affection pour ensuite nous permettre de tomber amoureux. Plus on souffre en amour, plus ces étapes prennent du temps. Donc oui l’amour se renouvelle, mais au fil du temps, il est plus difficile de tomber dans les filets de l’amour par crainte de le reperdre à nouveau !

Peut-on être heureux en continu en amour ?

Si nous étions dans un Disney, pourquoi pas mais dans la vraie vie, les choses ne se passent pas aussi simplement. Aimer en continu est possible mais être heureux à tout instant ? Non, car le bonheur en lui-même n’est pas aussi accessible que cela. Etre heureux par amour sans aucune turbulence est imagé et quasiment impossible. C’est bien ça le concept de l’amour, il peut nous rendre aussi joyeux et insouciant que malheureux et léthargique. Il possède deux phases aux antipodes l’une de l’autre ! Sois nous sommes courageux et nous nous y abonnons. Soit nous laissons tomber en acceptant l’idée que nous ne serons jamais totalement heureux en amour !

Pourquoi l’amour ne touche pas tout le monde de la même manière ?

Il existe autant de façons d’aimer que d’humains sur cette Terre soit plus de 7 milliards manières possibles ! L’amour n’est pas un mode d’emploi type où chacun y accède en empruntant la même route… En fonction de son vécu, de ses casseroles, de ses objectifs de vie et de sa personnalité, l’amour variera d’un couple à un autre !

En fonction de notre parcours sentimental, on se créé des automatismes de protection ou de raisonnement pour éviter de se confronter aux déceptions qui peuvent survenir. La différence entre certains individus est seulement leur façon d’appréhender les risques de l’amour. Certains y songent à peine et vont le vivre sans aucune méfiance. Quand d’autres seront paralysés par la peur d’être abandonnés ou de nouveau trahis et donneront par conséquent du fil à retordre à leur histoire. Rien que cette dissemblance peut influer sur nos relations sentimentales et interagir sur leur finalité !
Effectivement nous ne vivrons jamais les mêmes histoires d’amour car nous tomberont très rarement sur les mêmes types de personnes. Par conséquent, impossible d’être égaux face à ce sentiment et d’être capable de préméditer les aléas d’une relation sentimentale.

L’amour est un sentiment ambivalent qui peut autant faire mal que nous écorcher à vif ! Mais en même temps une vie sans amour c’est comme une existence sans soleil. Un quotidien sans aucune clarté, sans aucun moyen de réchauffer son cœur ! Aimer c’est beau et pur ! Rien ne doit changer cette vision mais savoir s’équiper est primordial pour ne pas tôt ou tard sombrer !

Que pensez-vous de l’amour ? Avez-vous une définition rien qu’à vous ? N’hésitez pas à nous la partager en laissant un commentaire juste ci-dessous.